L’un de mes principaux défauts, en tant que blogueuse « qui se doit d’être objective et toujours à l’affut des nouvelles tueries du marché« , c’est que je deviens vite fidèle aux marques que j’ai appris à aimer. Et j’ai ensuite beaucoup de mal à ne pas me référer toujours à ces marques chouchous lorsqu’il faut étudier les concurrents.
Il faut dire aussi que mes marques chouchous sont quand même des références dans leur domaine… Parce qu’on ne peut pas souvent tenir la comparaison avec l’ensemble des autres marques sans se voir rétrograder rapidement ;-)

En l’occurrence, en vernis à ongle, c’est O.P.I qui a su conquérir mon cœur de peinturlureuse d’ongles ;-)
En 3 ans, je n’ai jamais trouvé une marque équivalente, ou alors juste sur quelques références…
Des coloris splendides, un couvrance maximale, une tenue irréprochable et une facilité d’application im-pre-ssion-nante !

Évidemment, de temps en temps je lui fais des infidélités pour aller trouver ailleurs mon bonheur en termes de coloris, Essie, Orly et Model Own m’offrant des coloris parfois plus proches de ce que je recherche pour changer de la « masse ».
Car si O.P.I est devenue une marque référence, cela a nuit à son originalité. Tout le monde s’empresse désormais de copier ses coloris phares et, une fois qu’une collection a plus de 2 ou 3 mois, on retrouve vite des dupes sur les ongles de sa voisine de métro…
Pour rester originale, je vais donc voir ailleurs, histoire de ne pas avoir les même ongles que tout le monde :p

Essie, avant la révolution 2011

En l’occurrence, je piochais beaucoup dans les collections Essie pour compléter mes nuanciers de saison, car les coloris proposés ont toujours eu cette faculté de m’attirer l’œil (et le coup de cœur).
Et pourtant, je suis la première à avouer que pour manier les vernis Essie, il fallait quand même le coup de main ! Car si la couleur et la couvrance étaient top,  j’avais souvent des bulles au séchage (les bulles sur du vernis sont dues à une mauvaise application).

Essie French Affair :  collection printemps été 2011 (voir mon article de l’époque)

 L’arrivée d’Essie en France

Et c’est alors que la nouvelle improbable est tombée : Essie allait s’installer en France dans le cadre d’une collaboration avec L’Oréal et surtout une distribution chez Monoprix !
La news a fait trembler toute la communauté des beauty addict car, jusqu’à présent, on ne trouvait Essie que dans les instituts Manucurist et certains points de vente sélectifs. Et pas vraiment au même prix ;-)

Or… j’ai découvert que l’Oréal avait fait plus que donner un coup de pouce à la marque en la mettant à porté de toutes les mains : ils ont aussi repensé entièrement le pinceau pour faciliter l’application du vernis.

Et là, mes deux mains gauches ont applaudit de tout cœur car ce simple changement de pinceau a tout bouleversé ! Ça n’a pas juste facilité l’application, ça a révolutionné mon usage des vernis ESSIE !
En deux coups de pinceau, je réussis une application sans aucun défaut ! N’importe qui peut arriver à un résultat impeccable pourvu qu’elle ouvre les deux yeux.
J’avais même du mal à croire qu’il suffise d’un nouveau pinceau pour changer du tout au tout la qualité d’application…

Et l’arrivée des soins pour les ongles n’a rien fait pour calmer ma fièvre d’Essie.
Comme beaucoup de monde j’ai complétement flashé sur les patchs de soin pour ongles et j’ai particulièrement apprécié leur top coat.

Essie Cocktail Bling :  collection hiver 2011

Le revers de la médaille..

A ce moment là, Essie a presque détrôné O.P.I à mes yeux, c’est dire si j’étais pas complétement Essie-maniaque !
Et puis j’ai eu la surprise de vouloir remettre l’un de mes vernis du trimestre précédent et je l’ai découvert complètement biphasé.

Le biphasage, c’est une chose qui arrive avec les vernis et surtout les coloris mixtes (nuance + reflet différent). Mais jamais je n’avais observé un biphasage après quelques mois à peine !
J’ai agité les flacons et ils ont retrouvé une teinte normale.
Le truc, c’est que la seule couleur qui n’avait pas déphasé avait une texture beaucoup plus épaisse et difficile à répartir sur l’ongle, même en mélangeant.
J’ai pensé que cela venait d’une mauvaise fermeture du flacon et je l’ai jeté.

Et puis… une autre blogueuse m’a fait la même confession.
Et une troisième en a fait un article sur son blog.
Visiblement les vernis Essie made-in-France n’ont pas la même qualité de conservation. Mais cela n’a pas l’air de concerner tout le monde puisque j’ai demandé à d’autres blogueuses ayant reçu la collection et tout le monde n’a pas connu ce souci :-/


Ils ont triste mine mes vernis Essie de l’hiver…

Le truc, c’est qu’au même moment j’ai commencé à utiliser l’ensemble des soins pour les ongles Essie et j’ai eu la très mauvaise surprise de voir la base pour les ongles faire des bulles. J’en ai déduis que les vernis France et les soins disponibles en France n’avaient pas le même pinceau. Ou alors c’est ma base qui a tourné elle aussi ?
Pire que ça : au bout de deux jours la base se teinte de jaunâtre… Un phénomène que j’avais déjà observé chez d’autres marques, mais pas dans un délai aussi court !
Pour un effet ongles propres et soignés on repassera ! Et dire que j’ai arrêté la cigarette pour ne plus avoir des mains de fumeuse !

 

Et donc… le cas Essie ?

Je suis devenue fan des dernières collections Essie, et je sais que je ne suis pas la seule à rallier ainsi la marque. On la trouve facilement chez Monop ou chez Douglas, et le prix reste attractif pour une aussi bonne marque.
Mais je sais, aussi, que je ne suis pas un cas isolé dans la découverte de vernis qui se conservent mal parmi ces collections made-in-France…
Alors que dire, que faire, que penser ?

Est ce que c’est aussi votre cas ? Ou est ce que je fais une parano après avoir été exposée à des témoignages négatifs ?
Personnellement j’ai recommencé à m’approvisionner chez Manucurist pour les coloris que je surkiffe histoire de pouvoir comparer, mais est ce que cette précaution est vraiment utile ?


Tour de finance, vernis Essie de la collection Navigate Her (printemps été 2012)
que j’adore et que j’ai donc acquis en version Manucurist (fabrication US) et en version Monoprix (fabrication FR), au cas où…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails
41 réponses à “Le cas ESSIE”
  1. kaki dit :

    Les vernis Essie version française vieillissent terriblement mal, ils deviennent pateux et difficile à aplliquer… MA solution? Le diluant Mavala… Mais clairement pour un vernis de ce prix, c’est limite.
    Comme toi, je retourne de plus en plus vers Manucurist pour avoir les versions US…

  2. fannyanne dit :

    alors je ne suis pas mais pas du tout une spécialiste des vernis mais ton billet me rassure cela ne vient pas de mes conditions de stockage car oui les vernis ESSIE à la maison ils deviennent pâteux ( merci les diluants pour les sauvetages) ou bien biphasés… je ne suis donc pas folle et ça c’est au moins une bonne nouvelle.

  3. lowett dit :

    J’ai des vernis Essie depuis leur arrivée en France et en Belgique en hiver dernier. Je les stocke tous au frigo et ils sont toujours nickels. Peut-être que cela joue ?

    • Mlle Gima dit :

      lowett »
      J’imagine la tête de mon mari si il retrouve mes vernis face lui lorsqu’il ouvre le frigo :D

      J’ai beau savoir que les mettre au frais les aides à se conserver plus longtemps, je ne me vois pas mettre ma cinquantaine de vernis dans les bacs alimentaires.

      A défaut je les conserve plutôt dans une mallette à l’abri de la lumière, dans ces conditions il n’y a qu’au bout de deux-trois ans que mes vernis épaississe (et c’est loin d’etre le cas pour tous).Et ça m’arrange parce qu’ainsi je peux faire du tri malgré moi :p.

  4. Moi, je me souviens que j’ai eu des versions américaines à une époque et qu’elles s’étaient déphasées alors que je ne les avais même pas encore ouvertes. Ok, elles étaient stockées depuis quelques mois mais le vernis n’avait jamais été en contact avec l’air. A l’époque, j’étais ignorante donc je les avais données, je pensais que le vernis était mort. Maintenant, je sais et je les garde. Ca m’arrive aussi avec des OPI (ouverts ou pas) et il suffit que je els mélange et ils reviennent à la normale. Après, je n’ai jamais testé les Essie français mais c’est vrai que le beige du milieu fait peur.

    • Mlle Gima dit :

      Beauty Paresseuse »
      Le déphasage c’est pas grand chose, hein !
      On secoue comme une folle dingue et c’est reparti comme en quarante. C’est juste un peu flippant quand c’est la première fois :p

      Le vrai problème c’est plutôt le changement de texture :-(

  5. Ambre dit :

    Je trouve que le vernis du milieu, sur la photo de tes vernis flingués (j’ai du mal à savoir si c’était du beige ou du jaune à la base …), ressemble maintenant … à du foie gras. Ouais ouais, du foie gras comme à Noel. Gourmande moi? Non absolument pas, c’est juste une constatation que je suis peut être la seule à faire …

  6. Amaurea dit :

    Mon tout premier vernis Essie, Jazz, était un peu épais dés l’achat… Je ne l’ai pas vérifié avant de le prendre et du coup je n’avais été qu’à moitié emballée par la marque, car évidemment j’ai eu toutes les peines du monde à l’appliquer. Depuis il n’a pas bougé, mais il est extrêmement dur à appliquer, contrairement aux autres derniers coloris que j’ai acheté depuis.
    Ils n’ont que 3 mois ou moins et je n’ai pas encore observé de biphasage, mais ce que tu en dis n’est pas très engageant sur la qualité à long terme!
    Je prend note du diluant, je n’avais jamais cherché de solution, ça peut valoir le coup car au prix où ils sont, ça m’embêterait d’avoir à les jeter avant quelques années.

    • Mlle Gima dit :

      Amaurea »
      Tu te rappelles de quelle collection il s’agissait ?
      Parce que, personnellement, il me semble que c’est surtout la collection Cocktail Bling qui est concernée par ce défaut !

  7. Cindy dit :

    Je ne connais pas cette marque enfin pas encore. Merci de ton avis je ferai attention ! bises

  8. So dit :

    Je n’en reviens pas des déphasages que tu montres !!! C’est ENORME. L’Oréal laisse passer un problème de stabilité aussi grave ???
    Entre nous, je ne l’avais pas dit pour ne pas en rajouter quand j’avais fait mon billet sur les vernis Essie qui vieillissent mal (j’avais parlé de leur épaississement rapide quasi systématique), mais chez moi aussi j’ai eu 2 cas de déphasage, par contre des tout petits pas très graves, ça fait comme des fissures plus foncées dans la masse de vernis. Rien à voir avec tes déphasages.
    Tu n’as pas eu de problèmes avec tes vernis Essie USA ? C’est un problème sur la formulation européenne, tu crois ?
    Quel dommage, j’adore tellement cette marque, ces couleurs…….. Il faut vraiment qu’ils fassent quelque chose, là…

    • Mlle Gima dit :

      So »
      Si, il y a toujours un petit déphasage au bout d’un temps mais jamais de cette ampleur.
      Et ça concerne souvent les vernis qui ont un reflet différent de leur teinte. J’ai ça pour les vernis Essie USA a peut prés un an plus tard.
      Les vernis ORLY déphasent aussi après un certains temps. Et ça arrive même à des OPI. il faut le secouer un moment et ensuite ça passe.

  9. Amaurea dit :

    Hum c’est la couleur Jazz (n° 304) je ne crois pas qu’elle fasse partie d’une collection mais je le ne le retrouve pas dans les couleurs. Sur le site UK il est marqué comme indisponible maintenant.

  10. CharaNiza dit :

    Je viens de vérifier chez moi, du coup : un seul Essie sur 5 est légèrement déphasé … en revanche, j’ai renoncé à l’achat du Mint Candy Apple qui me tentait bien, parce que je ne le trouve que dans cet état dans les tous Mpnop’ où j’ai trouvé cette couleur.

  11. Malou dit :

    je n’ai qu’1 Essie version US donc je ne peut pas en parler. par contre tous mes Sephora étaient biphasés dès l’achat : je sais que c’est pas cher mais esthétiquement c’est pas terrible !

  12. Mimine dit :

    Aucun déphasage ici, chez Essie (FR et US) comme chez les autres. Je me demande si ça n’est pas dû à une conservation dans un endroit un peu trop chaud, parce que j’observe souvent ça chez Monop où ils rangent les vernis directement sous les halogènes…

  13. Lily dit :

    Mais, c’est bizarre ça ! J’en ai acheté un y’a 3 semaines et j’ai trouvé que la couleur avait l’air « tournée » en l’achetant… J’ai mélangé, appliqué et no soucy… Mais en regardant tes photos, je remarque que ça ressemble a un début de déphasage… Sauf que le flacon n’avait pas été ouvert encore ! J’ai peur du coup :/

    • Mlle Gima dit :

      Lily »
      Si c’est déphasé il suffit de les secouer pour que ça revienne dans l’ordre des choses.
      C’est lorsqu’ils s’épaississent qu’il faut s’inquiéter et, soit les mettre au frigo, soit mettre un peu de diluant pour vernis, dixit les filles dans les commentaires précédents

  14. Poupoune dit :

    Bon j’ai plus qu’à aller mettre le nez dans mes Essie VF ^^. En tout cas ceux que j’ai déjà portés une fois, car régulièrement je prend un de la première fournée VF neuf, et la texture est bonne. A voir avec les déjà portés, inspecteur Poupoune va enquêter :p
    Moi non plus je peux pas mettre mes vernis au frigo, vu que j’en ai quasi 300 :s paske comme j’y ai déjà rangé ma 70aine de rouges à lèvres… après y a plus de place pour la bouffe ^^.

  15. Personnellement, je reste fidèle à OPI. J’ai eu beau tout essayer, rien n’y fait !!!

  16. Djou dit :

    Moi aussi mes Vernis veillissent mal, c’est fou quand même parce qu’ils ne sont pas donnés non + les vernis.
    Je trouve sa dommage, je reste donc fidèle à OPI qui lui ne bouge pas dans le temps.

  17. Mes vernis Essie sont ceux que j’ai reçu juste un peu avant qu’ils arrivent chez Monoprix (au mois d’août je dirais) et aucun n’est biphasé comme les tiens… Pour le moment j’en suis toujours aussi contente, le seul truc qui me chagrine c’est que les couleurs foncées teintent légèrement l’ongle même avec la base Essie…

  18. Dodie dit :

    J’ai également remarqué la coloration de mes ongles après l’utilisation d’un des vernis rouge ESSIE…. :-/ et ceux malgré la base que j’applique à chaque fois avant le vernis rouge !…

  19. Tequi dit :

    Ah ben tiens pour le moment je n’ai pas eu de soucis de déphasage de mes Essie… j’espère que ça ne va pas arriver parce que je les adore ! Et honnêtement je ne saurai pas dire si je préfère Essie ou OPI…

  20. nadine M dit :

    Bonjour,

    J’ai un peu de mal avec toutes ces couleurs!!! Je ne connais pas la marque Essie!
    bonne soirée

  21. Porcelaine dit :

    Tient. Maintenant que tu le dis, je vais aller ouvrir mon tiroir à vernis.

    Je conserve mes vernis dans un tiroir, j’ai des O.P.I depuis plusieurs années qui ne se sont pas « biphasé », j’en ai un qui commence à avoir un dépot sur le dessus, mais en mélangeant tout revient dans l’ordre.
    J’observe ce phénomène avec un de mes Essie (version US), qui n’a même pas un an… Power Cluth. J’espère qu’ils ne vont pas tous finir comme ça :s

  22. Silana dit :

    J’ai testé récemment la version US des vernis Essie et je préfère au niveau de l’application.
    Par contre, pour le moment, niveau conservation des vernis Essie français : rien à redire !

  23. Des vernis qui tournent au bout de quelques semaines c’est vraiment se foutre de la tete des clientes surtout vu le prix. J’ai 2 vernis biguine depuis presque 15 ans (je mets pas souvent de vernis) et ils ont pas bougé.

  24. jane dit :

    moi je n’ai pas observé de « biphasage » sur mes vernis mais j’ai vu ça en boutique sur certain coloris de vernis H&M !en tout cas mes essie se portent bien. peut être que quelques gouttes de diluants redonnerons vie aux tiens !

  25. virginie duhayon dit :

    Bonsoir le seul vernis essie que j’ai est celui que j’ai eu dans ma little box et pour l’instant ( ca fait 1 mois) pas de soucis, à suivre donc.

  26. Alzira dit :

    C’est vrai que j’ai déjà entendu ça. J’en ai même vus en magasins déjà dans cet état. Perso, vu leur tête dans les rayons, je n’ai jamais été tentée par cette marque malgré tout les billets élogieux les concernant

  27. Alzira dit :

    Oups, désolée! …Du coup, lorsque je vois de jolies couleurs sur les ongles d’une bloggeuse et que ce sont des essie, je suis jalouse mais je ne craquerai pas pour autant!

  28. [...] Beauté ☼ Mlle Gima se penche sur le cas des vernis à ongles Essie, c’est à lire sur son blog : Le cas ESSIE. [...]

  29. Alice dit :

    Mais dites donc, ne seriez-vous pas un peu stressées du bulbe?
    Comme le disait Mlle Gima le déphasage ce n’est rien, inutile de paniquer comme ça! Un bon coup d’agitation et c’est reparti! C’est le cas pour tous les produits « chimiques » industrialisés : dès l’instant où on mélange plusieurs textures, couleurs, pahes cela déphase à un moment donné… n’avez-vous donc jamais ouvert un pot de peinture?

    Pour le jaunissement des ongles, dixit ma manucureuse favorite, « c’est normal, tous les vernis et toutes les sous-couches peuvent jaunir l’ongle, c’est la laque et autres produits lustrants qui réagissent avec l’ongle ».
    Donc une fois de plus : no panic, on lime un peu l’ongle avec une surface pas trop rappeuse (style lime 4 faces/4 textures Sephora) pour enlever la teinte jaune et c’est reparti!

    Franchement, cessez de vous faire une montagne avec une colline…

  30. [...] de mes vernis qui fait ça… J’ai vu que c’était déjà arrivé à d’autres, ici ou encore [...]

  31. celine dit :

    Coucou, moi c’est pareil j’ai 3 de mes vernis Essie qui sont pâteux … Par contre le Mint candy apple qui vient des US est niquel …. C’est vraiment dommage qu’ils s’abîment aussi vite alors que les OPI tiennent parfaitement ( sauf les paillettes et les shatters)…

    Du coup je pense que je vais commander les versions américaines uniquement maintenant.

  32.  
Répondre


* *